Comment faisait, jadis, le vigneron pour mesurer la quantité d’alcool absolu dans son vin ? Le joaillier pour estimer la densité d’un gemme ? Les bâtisseurs et restaurateurs pour déterminer la composition des liquides, pâtes (mastic, adhésif, peinture) ou solides (poudre) dont ils se servaient quotidiennement ?

Les masses volumiques sont des grandeurs usuelles pour caractériser des corps purs ou déterminer la composition de mélanges. Leurs mesures précises ne sont pourtant pas faciles et nombreux sont les physiciens ou chimistes qui ont imaginé des appareils de précision pour les déterminer.

Grâce aux Ateliers de physique, découvrez quelques-uns de ces appareils anciens, issus de la collection de physique de l’Université Lyon 1 : aréomètre, alcoomètre, densimètre, pycnomètre… 

Du 3 au 7 février 2014 de 12h30 à 13h30

Renseignements sur le site de la Bibliothèque Universitaire des sciences.

 

Cléo Schweyer

,

Laborantine en chef

, vous a proposé ce contenu.
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *