Balance ancienne cherche infos sur son histoire


Balance de Bochkoltz
Balance de Bochkoltz © Michel Cuny

Un instrument très rare se cache parmi les trésors de la collection de physique. Quelle est son histoire ? Mystère, raconte Françoise Langlois, responsable de la collection.

« Des balances, il y en a beaucoup dans les collections d’appareils anciens, elles se ressemblent toutes un peu. Mais, dans la collection de physique de l’Université Claude Bernard Lyon 1, s’en trouve une très particulière.

Depuis plusieurs années j’en montrais la photo à tous les spécialistes d’appareils anciens, personne n’en avait jamais vu de pareil.

Et puis en 2015, à Turin, lors du XXXIVth Scientific Instrument Symposium, réunion de spécialistes d’instruments anciens, j’ai découvert l’existence de l’International Society of Antique Scale Collectors. Une association de passionnés qui savent tout sur les instruments de pesée !

Je leur ai donc envoyé ma fameuse photo et oh ! surprise,  j’ai reçu immédiatement un message enthousiaste, que je peux résumer par « Pas possible, ça existe vraiment ! » et une  copie d’un article de 1833 décrivant exactement la balance. Il s’agit d’une balance de Bochkoltz du nom de Wilhelm Christian Bochkoltz (1810-1877).

Balance de Bochkoltz

Balance de Bochkoltz

 

Il s’en est suivi un article dans la revue de l’association, illustré par de belles photos faites par Michel Cuny et rassemblant le peu que l’on sache sur cet objet.

 

Equilibrium

Equilibrium

On sait par exemple que Deleuil, le spécialiste parisien des balances au XIX° siècle, en a sans doute fabriqué quelques-unes. Mais le modèle n’a pas été commercialisé et ces prototypes se sont perdus.

On sait aussi que les balances Mettler, bien connues des chimistes, sont réalisées sur le même principe : ce sont des balances par substitution. Ces balances fonctionnent sur le principe des balances romaines : l’équilibre est réalisé avec des masses, l’objet est placé sur le plateau et les masses enlevées jusqu’à ce que l’équilibre soit rétabli. Ce système a l’avantage d’éliminer les problèmes d’inégalité des deux parties du fléau. La précision est bien meilleure que dans les balances type Roberval.

Gilles Personne de Roberval (1602-1675)

Comment se fait il que l’Université Claude Bernard Lyon 1 en possède une ? Qui l’a achetée ?

Autant de questions auxquelles j’aimerais bien pouvoir répondre ! »

 

Françoise Khantine-Langlois

Pour aller plus loin

Les collections de physique de l’université Claude Bernard Lyon 1 regroupent des appareils anciens de physique et de physiologie datant du XIXe siècle.

Si vous avez des informations sur la balance de Bochkoltz, vous pouvez contacter Françoise Langlois (francoise.langlois@univ-lyon1.fr).


Un contenu proposé par

dans le cadre de



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *