Illustration : Adèle Bailly

Mais pourquoi certains verres deviennent-ils blancs au lave-vaisselle ? Et comment lutter contre ce phénomène ? La réponse de Gérard Panczer, chercheur à l’Institut Lumière Matière.

Sur internet, le blanchiment des verres est souvent expliqué par le fait que l’eau est trop « dure ». Autrement dit, l’eau déposerait un film calcaire (carbonate de calcium) à la surface du verre, et ce serait ce film qui donnerait l’aspect blanchâtre aux verres lavés. Les solutions préconisées par les constructeurs de lave-vaisselles sont très variées : utiliser du liquide de rinçage, bien renouveler le sel pour adoucir l’eau, laisser tremper les verres dans du vinaigre…

Ces explications sont loin d’être suffisantes !

Avec le temps se produit un phénomène chimique appelé lixiviation. Ce processus consiste en la dissolution partielle de certains éléments chimiques du verre et contribue à l’altération, c’est-à-dire au vieillissement chimique du verre.

Les éléments dissous sont principalement les gros cations modificateur du réseau vitreux comme le sodium (Na+), le calcium (Ca2+) et le potassium (K+) ou encore le plomb (Pb2+) dans le cas des verres en « cristal » (parler de cristal pour un verre est un contresens en physique !). L’élimination de ces éléments à la surface du verre produit une déstructuration en surface et s’accompagne du blanchiment (ou même d’irisation) par diffusion (et/ou diffraction) de la lumière.

Ce phénomène est irréversible ! C’est en effet la composition chimique de la surface du verre qui a été modifiée.

Certains préconisent cependant de frotter les verres avec du dentifrice, qui contient de la silice : cela permettrait d’éliminer la pellicule d’altération et de restituer la transparence… Ce même phénomène d’altération produit l’irisation des verres antiques (qui ont été enfouis dans le sol pendant des siècles) présentés dans les musées d’archéologie.

Certaines compositions de verre résistent mieux au lave-vaisselle. Dans le cas des verres en « cristal » il vaut mieux éviter de les laver au lave-vaisselle ou tout du moins à basse température !

Adèle Bailly

Un article de : ,

Graphiste / illustratrice

,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


  • Ce phénomène de blanchiment est-il normal pour des glaces de luminaires encastrés au sol ou des projecteurs ???
    Ces verres ne sont pas en cristal, mais blanchissent terriblement sous l’effet de la chaleur et des intempéries.
    Quelle peut être la cause ?? Nature des eaux (pluie, arrosage) – Composition du verre ?? – Chocs thermiques ??

    Merci de votre expertise.

    Cordialement.

    • Effectivement , embetant que ce soit irreversible. mais comment expliquer que les memes verres, meme lots, certains blanchissent d’autres pas? La temperature de lavage et la quantité de produit vaiselle doit influencer, je suppose.

  • Bonjour,
    Merci en effet pour ces explications très claires. J’ai fait une tentative avec le dentifrice, je l’ai même laissé reposer une trentaine de minutes mais rien n’y fait, ça reste blanc. Donc bye bye le lave-vaisselle pour les verres et le cristal…

  • La dernière phrase est ambiguë. Faut-il éviter la basse température ou la privilégier ?
    En résumé, je comprends que c’est la lessive qui en cause dans le cadre du blanchiment en lave-vaisselle puisque faisant intervenir les cathions.
    Est-ce cela ?

  • Bonjour,
    tout d’abord merci pour cette explication scientifique du phénomène !
    Je suis à la recherche d’une solution qui pourrait, au minimum, limiter ce phénomène de lixiviation.
    Je lit de très bon commentaire quand au disque magnétique.
    Qu’en pensez-vous ?

  • Bonjour,

    Voici mon témoignage qui vaut ce qu’il vaut : depuis que j’ai supprimé le sel dans le réservoir de mon lave vaisselle (j’ai un adoucisseur d’eau!) et le liquide de rinçage, je n’ai plus jamais constaté ce phénomène….. j’utilise des tablettes les plus simples possible en évitant les produits « 3 en 1 » etc. Mais je rince soigneusement les ifltres apres chaque lavage et je vide le « puit » d’eau stagnante régulièrement.

  • Bonjour,
    Le « rattrapage » des verres au dentifrice est un procédé un peu trop laborieux. Et compte-tenu du prix d’un verre…
    Pour rattraper des verres auxquels vous tenez vraiment, dans la mesure où ils ne sont ni décorés (vous allez ôter ces décorations), ni gravés (vous allez opacifier les parties gravées en y incrustant des saletés qui seront difficiles à enlever, mais foutus pour foutus, peut-être cela mérite t-il un petit essais) vous pouvez utiliser le dentifrice ou toute autre pâte abrasive très fine (mirror, popote pour les vernis de violon, cendre de prêles, pâte à polir de bijoutier, etc…).
    Travaillez sans forcer sur une petite portion du verre avec une perceuse ou une visseuse/dé-visseuse sur laquelle vous aurez fixé un embout de polissage (un cylindre de tissus ou de coton). l’endroit noirci assez vite mais ce n’est pas grave. Insistez un peu, puis rincez et essuyez au torchon pour évaluer le résultat obtenu et le temps nécessaire à rattraper cette portion de surface. Continuez sur toute la surface du verre, portion par portion.
    L’outils le plus maniable dans ce cas étant une perceuse de modélisme, moins lourde et donc plus facile à manier pour les petits reliefs. Tous ces embouts et pâtes à polir se trouvent dans n’importe quel magasin de bricolage et sont d’utilisation courante.
    Faites très attention à ne pas forcer sur le verre et à ne pas toucher ce dernier avec les parties métalliques de la perceuse.
    Bon courage.

  • Pour nettoyer mes verres je les mets un par un dans un tonneau (tumbller) en caoutchouc avec des granulés de plastique polyethylène et une pate a polir et je laisse tourner pendant 1 semaine ( comme pour polir des pierres). C’est tres long mais efficcace car il ne s’agit effectvement pas de calcaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *