Dissertation sur le cacao et recettes au chocolat


Parmi les ouvrages du fonds ancien de la bibliothèque universitaire, se trouve un petit opus de 60 pages, vantant toutes les qualités du « Mets des Dieux » : le chocolat.

Son auteur, le médecin lorrain Pierre-Joseph Buc’hoz (1731-1807), y décrit de manière très détaillée la culture du cacaotier ou cacaoyer et ses nombreux usages : nourriture, boisson, aphrodisiaque mais aussi médicament.

Il convient dans les maladies chroniques, en raison de ses qualités réunies d’oléagineuses, de balsamiques et de toniques. Il est excellent contre le scorbut, la phtisie pulmonaire, la consomption et les fièvres.

Pour donner au lecteur l’envie de consommer cette plante si bénéfique pour la santé, l’auteur propose plusieurs recettes pour préparer les graines de cacao : chocolat chaud, biscuits, mousse, crème, massepains, glace, dragées et même « fromage de chocolat ».

« La liqueur de cacao » (xocoatl) consommée au Mexique et en Amérique centrale, assaisonnée de piment, se répand en Europe à partir de la cour espagnole aux XVIème et XVIIème siècles. Marie Thérèse d’Autriche, infante d’Espagne, l’introduit en France après son mariage avec Louis XIV. La dégustation de la tasse de chocolat devient rapidement à la mode à la cour et dans l’aristocratie mais restera longtemps une boisson réservée aux riches, le chocolat se démocratise seulement au XIXème siècle avec la révolution industrielle.

Photo : Michel Cuny

Fonds ancien de la bibliothèque universitaire
Les fonds anciens (ouvrages antérieurs à 1920) des Bibliothèques universitaires de Sciences et de Santé sont issus de la création de l’Université de Lyon en 1896. Ces collections proviennent des acquisitions faites au cours du XIXème siècle, enrichies par des dons de familles et médecins lyonnais, par des transferts de collections notamment en provenance de la Bibliothèque du Lycée impérial de Tournon (ancien Collège des Oratoriens) et d’une partie des ouvrages du Grand Séminaire et de l’Archevêché.


Un article de Livia Rapatel


1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *