Nous générons chaque jour des quantités de données personnelles visibles ou invisibles, qui sont collectées par les géants d’Internet comme Google et Facebook. Ces informations sont utilisées pour nous catégoriser et représentent parfois une vraie menace pour notre vie privée.

 

L’historien de la technologie Melvin Kranzberg avait dicté cette loi : la technologie n’est ni bonne ni mauvaise, mais elle n’est pas neutre non plus.

Effectivement, la technologie est ce que les humains en font. Avec internet qui fait désormais parti de nos vies quotidiennes, on peut se demander ce que deviennent les informations que l’on sème en surfant sur le web. Qui les utilise ? Dans quel but ?

Ce sont les puissants GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui collectent la plupart de nos données. Des algorithmes vont ensuite les traiter afin de dresser le profil des utilisateurs. Ces algorithmes sont parfois très utiles, par exemple pour l’élaboration d’une playlist personnalisée.

A travers l’histoire de Lucie, dont les activités sur le net vont mener à son profilage numérique, nos invités Amine Mansour et Victor Morel nous expliquent les véritables enjeux de pouvoir derrière cette catégorisation des internautes.

Quelles sont les solutions pour minimiser sa trace sur le web ? Et comment garder nos libertés numériques ?

Un grand merci à Audrey Denizot et Rémi Canillas de l’association DéMesures d’avoir pris les rênes de cette émission !

Le site de DéMesures : https://demesures.jimdo.com/

Invités

  • Victor Morel, doctorant à l’INRIA en 2e année de thèse au sein du laboratoire d’informatique CITI dans l’équipe Privatics, spécialisée dans la vie privée et les données personnelles.
  • Amine Mansour, étudiant en L3 de philosophie à l’université de Lyon 3 et déjà titulaire d’un master en informatique.

Pour aller plus loin

stephanie.masson

Un article de : , ,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *