La peste soit d’Alexandre Yersin


alexandre yersin
alexandre yersin

Un scientifique, une histoire, deux expositions : partez à la rencontre d’Alexandre Yersin, découvreur du bacille de la peste, chercheur de génie et personnage déconcertant.

Il ne laissera que deux mots latins: Yersinia pestis. Deux mots qui ne parlent aujourd’hui qu’à quelques initiés. Le grand public ignore tout, ou presque, d’Alexandre Yersin, explorateur, ethnologue, marin, agriculteur, géographe, médecin et savant, découvreur du bacille de la peste en 1894.

Deux mots latins ? Et un millier de lettres, à sa mère, à sa soeur. Et un souvenir ému dans son pays d’adoption, le Vietnam, où il est un des rares européens dont on célèbre encore la postérité.

A partir du 24 avril 2014, l’Université Claude Bernard Lyon 1 rend hommage à ce personnage auréolé de mystère, qui mit fin à un fléau millénaire, la peste, avant de partir faire le tour du monde comme si de rien n’était.

Retrouvez le détail des expositions et conférences sur le site de l’évènement : http://yersin.univ-lyon1.fr


Un contenu proposé par

Cléo Schweyer

dans le cadre de



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *