Poliomyélite : du virus à la réponse mondiale


Jonas Salk

Le vaccin contre la poliomyélite a 60 ans en 2015. Une exposition créée par des étudiants de l’Université Claude Bernard Lyon 1 revient sur l’histoire complexe de cette découverte et de son auteur, Jonas Salk.

En 2015, le monde célèbre les 60 ans du vaccin contre la poliomyélite et avec eux Jonas Salk, le médecin qui l’inventa. Mais derrière cet évènement et ce personnage, se cache comme à chaque fois une histoire complexe et parfois déroutante.

La connexion entre l’évènement et le scientifique est au cœur d’une exposition créée pour cet événement par des étudiants en virologie de l’Université Claude Bernard Lyon 1. Elle nous invite à parcourir les 60 dernières années à travers les découvertes scientifiques, la guerre froide et les conflits d’intérêts personnels ou économiques. Elle est rythmée par quatre grands moments : le virus et son écologie d’abord, puis l’idée de vaccin et la vaccination, acte médical qui en est inséparable. Ensuite vient le scientifique, Jonas Salk, à qui la contingence de l’histoire vient donner une place particulière. Pour finir par un scénario librement imaginé, celui d’une grande épidémie qu’aucun vaccin n’aurait pu prévenir.

L’exposition

Cette exposition est le résultat d’un travail de plusieurs mois avec les étudiants du TP de virologie de Michèle Ottmann, mêlant à la fois la méthodologie scientifique et la méthodologie de projet culturel.
Le pari était celui d’une mise en culture de la science comme outil pédagogique innovant, porté par la conviction qu’il est possible d’enseigner en passant par les chemins détournés qu’offrent les différents contextes dans lesquels évolue la connaissance scientifique. C’est l’acte même de cultiver « sa » science qui vient aider à la structuration de la  connaissance !


Un article de Cléo Schweyer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *