Recherche appliquée, le ferment de l’innovation


Pesée
© Eric Le Roux, Université Claude Bernard Lyon 1

Sophie Vinoy est responsable de recherche en nutrition au sein de la division produits céréaliers de Mondelez International.  Elle plaide pour une collaboration public / privé renforcée.

Comment votre travail de recherche s’intègre-t-il dans la stratégie du groupe Mondelez International ?
Je suis spécialiste du métabolisme post-prandial, en particulier l’absorption glucidique. Notre équipe (cinq personnes en France, huit en Amérique du Nord) propose des améliorations de nos produits en équilibrant bénéfice pour le consommateur, intérêt scientifique et faisabilité marketing. Le biscuit BelVita de LU en est un bel exemple   : c’est un petit-déjeuner riche en glucides à assimilation lente, plébiscité par le grand public pour sa promesse tenue d’«énergie pour toute la matinée».

Quelle procédure suivez-vous ?
Nous testons nos hypothèses par le biais de screenings in vitro, puis faisons appel à des laboratoires extérieurs, souvent publics, pour les tests cliniques prospectifs et l’étude de démonstration. Le partenariat avec la recherche publique est très important car nous sommes réellement complémentaires.

Dans quelle mesure ?
La recherche industrielle bâtit ses hypothèses à partir des résultats de la recherche fondamentale. Les ponts entre les deux mondes sont nombreux. Avec l’International Life Sciences Institute, nous organisons ainsi le 12 septembre un groupe de travail public / privé sur les maladies métaboliques et les marqueurs cellulaires des inflammations de bas niveau, en marge du Congrès international de nutrition de Grenade (13 au 15 septembre 2013). J’interviens aussi en support au sein de CENS. Il partage cet objectif de fédérer la recherche à l’échelle internationale, la seule valable aujourd’hui, et de favoriser les transferts vers l’industrie. Chercheurs du public ou du privé, générer de la science reste notre mission commune !

Lire aussi dans le dossier nutrition

Articles non trouvés


Un contenu proposé par

Cléo Schweyer

dans le cadre de



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *