Revue de Net : Egypte, racisme et matière noire


C’est lundi, c’est clicologie !

Cherchons tous ensemble de quoi se remonter le moral, voulez-vous ?

Par exemple avec une découverte archéologique comme on n’en fait pas tous les jours, de celles qui suscitent des vocations : la tombe de Khant Kaous III, une reine égyptienne inconnue jusqu’à présent. Elle aurait vécu pendant la Ve dynastie qui a vu la construction des premières pyramides, ce qui laisse espérer qu’on en apprendra bientôt plus sur cette période (2494-2345 avant Jésus-Christ) encore relativement méconnue.

Le même genre d’excitation a dû saisir ceux qui ont ouvert cette boîte enterrée depuis… 1795.

Si vous êtes, disons, un homme préhistorique, être raciste est logique du point de vue de la survie. Un peu comme de croire qu’une divinité susceptible habite dans le gros arbre creux qui fait de drôles de bruits la nuit. Maintenant que nous ne sommes plus à la préhistoire, comment dire…

Ah. Voilà un VRAI élément de remontage de moral. Un britannique s’est lancé, tel James Bond, au secours de la production mondiale de chocolat, l’anti-dépresseur n°1 de la planète.

Malgré les apparences, le monde tient plus ou moins debout. En tout cas à l’échelle de l’univers : les galaxies ne se défont pas malgré la gravité produite par leur rotation très très rapide. Les scientifiques pensent que c’est la matière noire, en ajoutant de la masse et donc de la gravité, qui leur permet de garder leur cohésion. Or nul n’a jamais pu observer la matière noire directement, on ne peut observer que ses effets. Autant dire que le nouveau projet du CERN, s’il aboutit, secouerait encore plus la science que ne l’a fait la découverte du fameux boson de Higgs…

Et l’expression « travail de fourmi » prend tout son sens

Un pas de plus vers la lévitation. Toujours ça de pris.

Et sinon, pour tous ceux qui craignent que le contrôle du Net ne fasse que s’intensifier, il y a ça.

Bon courage, et bonne semaine !


Un article de Cléo Schweyer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *