@ Adèle Bailly

C’est lundi, c’est clicologie ! (Cela faisait TRÈS longtemps que nous n’avions pas eu le bonheur, que dire, l’honneur de vous proposer une revue de Net. On est bien content. Ça va vous ?)

Fêtons le lancement du Sciences pour Tous tout nouveau tout beau, SPT-V2 de son petit nom, avec une clicologie spéciale « nouvelles versions ».

La cellulite, vous y pensez souvent ? Inutile de répondre non, nous savons que si vous appartenez à la gent féminine vous êtes susceptible de dépenser (collectivement) 800 millions d’euros chaque année pour tenter de répondre à des critères de beauté improbables. Comme par exemple, ne pas avoir de cellulite. Mais saviez-vous que cette obsession des temps modernes est une invention récente ? En 1968, un journal américain titrait ainsi « La cellulite, le nouveau nom pour la graisse que vous ne pouviez pas perdre avant. » La beauté, V2 de l’oppression des femmes ? (ici, lancer L’Internationale)

La dépendance amoureuse, ça fait mal mais c’est bon ! Enfin on se repose la question, à l’écoute de cet épisode de la Tête au carré sur France Inter.  La chimie, V2 de l’amour ?

Dans l’espace, il n’y a pas que les ordinateurs qui déraillent : d’après une recherche récente, les rayons cosmiques pourraient endommager le cerveau des astronautes embarqués dans une (encore hypothétique) mission d’exploration de la planète Mars. Oui, nous aussi on a pensé à 2001, l’Odyssée de l’Espace. dont Interstellar pourrait être la V2 ratée. Ou même la V2 d’une V2 (V2.2 ?), à en juger par ce comic strip (à ceux qui ne lisent pas l’Anglais : désolay !).

Votre enfant (ou votre petite sœur) est trop grand-e pour son âge ? Avec la V2 des courbes de croissance, bientôt disponible chez tous les bons pédiatres, récupérez un enfant de taille moyenne, sans effort et à coût zéro.

La psychologie a vécu des moments difficiles ces derniers mois, avec des affaires de fraude scientifique qui ont sérieusement entaché sa crédibilité. Du coup la discipline lance une V2, rapporte le canadien La Presse : « 270 chercheurs de ce secteur ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes et ont refait un échantillon de 100 expériences publiées ces dernières années en neurosciences. À vue de nez, leurs résultats sont proprement consternants : seulement 39 sur les 100 essais ont dûment reproduit les résultats des publications initiales. » Bonne chance !

Et pour finir, une bonne nouvelle pour tous les amoureux (dépendants ou non) de science-fiction : le film Cube, classique du genre sorti en 1997, devrait être réadapté en version hollywoodienne.

Bon courage, et bonne semaine !

Cléo Schweyer

,

Laborantine en chef

, vous a proposé ce contenu.
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *