Revue de Net : contrôler ses rêves, bras bionique et statistiques


C’est lundi, c’est clicologie !

Les songes lucides, ces moments paradoxaux où l’on est suffisamment endormi pour rêver et suffisamment éveillé pour influer sur le scénario de son rêve, semblent liés à une activité cérébrale précise (ondes gamma) mais aléatoire. Pourra-t-on un jour programmer ces séquences ? Une équipe allemande vient d’établir qu’en envoyant un faible courant électrique (25 Hz ou 40 Hz) dans les zones frontales et temporales du cerveau, des patients endormis ont pu prendre le contrôle de leurs rêves… A quand les machines anti-cauchemars ?

Une étude récemment publiée dans la revue PNAS apporte de nouveaux éléments sur l’épidémie de grippe espagnole qui a ravagé la planète en 1918. Une mortalité particulièrement élevée avait été constatée chez les personnes de 20 à 40 ans, que les auteurs imputent au type de souche du virus de la grippe auquel aurait été exposé cette génération dans sa prime jeunesse, comme le raconte Courrier International.

Désigner le doyen de l’humanité, ce n’est pas une mince affaire… et les enjeux ne sont pas que scientifiques. A lire sur L’Express.fr, le récit passionnant du match Lucie / Little Foot.

C’est un tour de force ouvrant des perspectives assez vertigineuses : une équipe américaine a non seulement introduit une nouvelle paire de bases nucléiques dans l’ADN de la bactérie E.Coli, mais l’a fait accepter par cet organisme dont les descendants présentaient dans 99,4% des cas ce matériel génétique imposé de l’extérieur… Une prouesse de biologie artificielle dont les applications sont à la fois potentiellement innombrables et pour le moment relativement improbables, comme le rapporte Lemonde.fr.

En attendant, on va bientôt pouvoir s’acheter un bras bionique aux Etats-Unis.

Illustris, programme informatique d’imagerie 3D créé par des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology, simule l’évolution de l’Univers depuis 12 millions d’années après le Big-Bang (donc très peu de temps après ce dernier). Et  c’est beau.

Les statistiques peuvent-elles permettre de retrouver l’épave du Boeing 777-200ER (vol MH370), de la compagnie aérienne Malaysia Airlines ? C’est en tout cas l’avis du statisticien Avner Bar-Hen, développé sur son blog Statistiquement vôtre.

Et si vous aimez les statistiques, vous allez adorer ce site permettant de corréler des données a priori sans lien, comme le nombre de gens qui se sont noyés en tombant dans une piscine et le nombre de films dans lequel joue Nicolas Cage. Coïncidence ? Vraiment ?

On termine par cette superbe galerie de portraits : les planètes de notre système solaire. Bonne semaine !

 


Un article de Cléo Schweyer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *