C’est lundi, c’est clicologie !

Prendre des décisions c’est souvent pénible, surtout le lundi matin. Mais la science a comme souvent une solution pour vous. Grâce à Something Pop, un site conçu spécialement pour vous aider à ne plus confondre options et priorités, vous :

  • choisissez un sujet à propos duquel décider
  • listez ses enjeux en terme de priorités
  • leur attribuez à chacun une note en fonction de leur importance pour vous
  • obtenez à la fin un graphique faisant apparaître quelle est la réponse à votre question.

L’interface est en Anglais mais vous pouvez saisir vos choix en Français. Voilà qui devrait à l’avenir vous éviter de prendre un appartement à une heure de votre travail juste parce que vous rêviez d’une salle de bain avec baignoire !

Le papier est-il dépassé par les écrans ? Pas sûr ! Le papier est (peut-être bientôt) dépassé par… la 3D. Lix se présente comme « le plus petit stylo 3D du monde » et vous permet d’écrire ou dessiner dans les airs, en vous passant tout simplement de support. Il est pour l’instant à l’état de prototype et attend de compléter son financement sur la plateforme Kickstarter* pour entrer en phase finale de production. On peut avoir quelques doutes sur le côté pratique, mais c’est assurément très beau !

* [La rédaction de Sciences pour Tous ne détiend bien entendu aucune action dans ce projet !]

L’ADN, ce n’est pas que les maladies génétiques et les tueurs en série (aucun lien). C’est aussi, de manière plus inattendue, la lutte contre la contrefaçon d’huile d’olive. Un laboratoire de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich a mis au point un procédé permettant, grâce à de l’ADN artificiel, de « taguer » en quelque sorte une huile pour identifier son producteur et mieux détecter ensuite la fraude. Et c’est très sérieux : des centaines de milliers de litres d’huile d’olive contrefaite sont vendus chaque année dans et en provenance de l’Union Européenne, au point que le crime organisé se tourne désormais vers ce business dix fois moins risqué que celui de la drogue.

Certains (les pays riches) en prennent trop, d’autres (les pays pauvres) pas assez. Résultat, les antibiotiques sont devenus « une menace à l’échelle mondiale« , comme le souligne un rapport publié le 30 avril 2014 par l’Organisation Mondiale de la Santé. Un constat alarmant qui laisse craindre que, d’ici quelques années, des infections aujourd’hui bénignes ne redeviennent mortelles.

Et pour finir, des statistiques au service du fétichisme littéraire : les habitudes de sommeil et la productivités d’écrivains célèbres (en Anglais).

Bonne semaine  !

 

 

 

Cléo Schweyer

,

Laborantine en chef

, vous a proposé ce contenu.
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *