Sciences pour Tous, l’émission: quand patients et soignants réinventent la médecine


Illustration : Adèle Bailly
Illustration : Adèle Bailly

Et si les patients étaient aussi savants que leurs médecins ? Et si les malades avaient des choses à apprendre aux étudiants en santé ? Rencontre avec des acteurs du soin qui font bouger les lignes.

Depuis quelques années, un bouleversement discret est en marche dans certains hôpitaux et facultés de médecine.

On murmure qu’un nouvel acteur serait au centre des progrès de la médecine : le patient. Ce patient qui refuse désormais d’être seulement une liste de symptômes, un corps souffrant, mais qui revendique d’être informé, de donner son avis sur son parcours de soin, et même, pourquoi pas, d’apprendre des choses à son médecin. La médecine orientée patient, comme on l’appelle, va-t-elle permettre aux patients et aux soignants de réinventer ensemble la santé ?

Construire le soin à plusieurs, soignants et patients ensemble: l’Université Claude Bernard Lyon 1 est à l’avant-garde en France de cette nouvelle approche de la santé, avec le projet Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine à la faculté de médecine Lyon Est. Ce nouveau savoir qui s’y construit, cette vivrologie, doit beaucoup à l’association DingDingDong, qui rassemble des personnes atteintes de la maladie de Huntington.

(Se) Soigner, c’est d’abord entrer en relation : comment soignants et patients peuvent-ils apprendre à le faire mieux, plus justement ?

Émission diffusée sur Radio Brume 90.7 le dimanche 13 novembre 2016

Invités

  • Docteur Alain Moreau, médecin généraliste, responsable de la formation de médecine générale à l’Université Claude Bernard Lyon 1, où il a introduit la médecine orientée patients. Il exerce depuis 40 ans dans une maison médicale.
  • Nicolas Lechopier, maître de conférence en philosophie à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Il enseigne l’épistémologie et l’éthique dans les formations en santé. Il a créé le projet Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine à la faculté de médecine Lyon Est.
  • Émilie Hermant, directrice de l’association DingDingDong, une association de patients qui se présente comme un Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington, des savoirs artistiques et savants notamment.

Chronique

  • Alex Lena, chargé de médiation à Lyon 1, a rencontré pour nous un célèbre médecin… qui en connait un rayon sur la relation avec les patients.

 

Programmation musicale

prankster-bride-cover-300x268

De Phazz – Hangover Deluxe

2016

 

 

frontcover_withsticker

Kate Tempest – Lionmouth Door Knocker

2016

 

 

runnin_single

Pharell Williams – Runnin’

2016

 

 

Pour aller plus loin

  • Un extrait du spectacle Bons baisers de Huntington Land, un spectacle créé par DingDingDong aux Subsistances à Lyon en 2014

 


Un article de Cléo Schweyer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *