Aller au contenu

[Conférence] Les 30 ans des ondes gravitationnelles à Lyon
24 Novembre à 17h - Amphi Dirac

Rendez-vous sur le campus LyonTech-la Doua pour une conférence exceptionnelle donnée par Antoine Heidmann à l’occasion des 30 ans de la recherche sur les ondes gravitationnelles à Lyon. 

L’année 2022 marque les 30 ans d’engagement des scientifiques lyonnais dans le domaine des ondes gravitationnelles. C’est en effet en 1992 que, sous la sollicitation d’Alain Brillet, le SMA (qui deviendra plus tard le LMA) commence les recherches qui le porteront à la fabrication des miroirs les plus parfaits du monde. Ces composants optiques sont les plus critiques et se retrouvent dans tous les interféromètres dédiés à la détection d’ondes gravitationnelles actuellement en fonction. Mais en 1992, c’était un défi considérable et risqué, suivant un projet visionnaire.

C’est en partie grâce à ces instruments d’une extrême précision qu’a été rendue possible la première observation d’une onde gravitationnelle en 2015, dévoilant ainsi les murmures du passé lointain de l’Univers. Mais ces interféromètres géants rencontrent aussi des limites liées aux lois de la mécanique quantique que la recherche tente de surmonter. Un défi au cœur de l’optomécanique quantique.

Antoine heidmann, directeur du Laboratoire Kastler Brossel à Paris, reviendra sur l’histoire des ondes gravitationnelles lors d’une conférence exceptionnelle à l’occasion des 30 ans d’ondes gravitationnelles à Lyon.

La conférence se tiendra le 24 Novembre à 17h, dans l’Amphi Dirac, sur le campus LyonTech-la Doua.

Entrée libre

 

À lire sur le même sujet

En photo : au Laboratoire des matériaux avancés, Einstein dans le miroir

Article Parole de doc’, Les murmures du passé de l’Univers audibles aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.