Illustration : Adèle Bailly
Illustration : Adèle Bailly

Les rennes peuvent-ils accomplir leur mission sans risquer l’explosion?

Le Père Noël distribue des cadeaux aux enfants du monde entier : comment les lois de la thermodynamique s’accommodent-elles du vol d’un traîneau chargé de cadeaux, pour un volume et un poids équivalents à deux paquebots Mary-Elizabeth, le tout tiré par neuf rennes ?

Le traîneau : 1 200 000 mètres-cube et 300 000 tonnes de fret. Ramené aux dimensions moyennes d’un traîneau, ça ne tient pas. Cela oblige à envisager une caravane de bennes attelées. Même en rangeant bien, on ne peut descendre en dessous de 600 km de convoi… Le chiffre de neuf rennes pour assurer la traction apparait comme une plaisanterie !

Distances à parcourir : en supposant 85 millions de cheminées à visiter, pour une moyenne de 3,5 enfants par foyer (foyer non musulman ni hindou, ni juif, ni taoïste) on arrive à une distance de 72 millions de km à parcourir en une nuit, soit une vitesse moyenne de 1290 Km à la seconde.

A cette allure les frottements occasionnés avec l’air de l’atmosphère garantiraient l’explosion immédiate des rennes !

 

Cette question (et la réponse qui y est proposée) est issue de Les Dieux et le Père Noël sont dans une boule à neige, une résidence d’expérimentation et d’écriture de Luc Chareyron au théâtre Astrée Lyon 1.

 

Adèle Bailly

Un article de : ,

Graphiste / illustratrice

,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *