Johan Richard, astrophysicien à l’Observatoire de Lyon, scrute les galaxies lointaines pour mieux comprendre la formation de l’Univers. 

Pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Attribuée au philosophe et physicien Gottfried Wilhelm Leibniz, cette fameuse question métaphysique est au coeur des sciences de l’Univers. A une nuance près : c’est le comment de la formation de l’Univers qui passionne les astrophysiciens. Proposé dès 1927 par Georges Lemaître, le modèle du Big Bang situe cette formation il y a près de 14 milliards d’années.

Jeudi 28 novembre 2013, dans le cadre du festival de cinéma et sciences A Nous de Voir, le film Le Big-Bang, mes ancêtres et moi (2009) revient sur cette naissance dont le scénario n’est pas encore parfaitement connu. Johan Richard, astrophysicien au Centre de recherche astrophysique de Lyon, interviendra à l’issue de la projection pour répondre aux questions du public, aux côtés de la paléogénéticienne Catherine Hänni (ENS-Lyon).

A quoi sert la théorie du big-bang ?

C’est un modèle cosmologique, c’est-à-dire la description mathématique de la forme de l’Univers et de son évolution, basée sur la théorie physique. Il permet de reproduire, à partir de conditions initiales, le contenu actuel de notre univers. En gros, ce que l’on nomme Big-Bang est la dilatation d’un amas de matière de la taille d’une particule, très dense et très chaud, il y a 13,7 milliards d’années. D’ailleurs le terme n’est pas juste car il ne s’agit pas d’une explosion.

Le Big-Bang est-il un événement avec un “avant” et un “après” ?

Non ! Même si c’est déconcertant, on ne peut pas parler d’avant et après le Big-Bang. Il est très difficile de cerner un “instant zéro” : on ne peut s’en approcher qu’à 10-43 secondes près. C’est le temps de Planck ; au-delà, les lois de la physique actuelle cessent d’être valides. On travaille donc avec les mathématiques pures, par exemple en inversant les équations. Une des hypothèses concernant “l’avant” propose ainsi un Univers qui aurait d’abord été en contraction. Mais il est à ce jour impossible d’observer, donc de vérifier, de telles propositions.

Pouvez-vous observer d’autres phénomènes ?

Compte tenu du temps que met la lumière à parvenir jusqu’à nous, vous voyez le passé quand vous regardez les étoiles ! En archéologie, les objets les plus profondément enterrés sont les plus anciens. C’est la même chose en astronomie : les galaxies les plus lointaines sont observées telles qu’elles étaient au début de l’histoire de l’Univers

Il y a bien sûr des limites. Notre univers observable commence environ 300 000 ans après le Big Bang. Avant cette date, il était trop compact, donc trop opaque, pour que la lumière s’échappe. Puis les photons se sont mis à se diffuser dans toutes les directions. On retrouve donc, partout dans l’Univers, ce qu’on appelle le “fonds diffus cosmologique”, une véritable signature lumineuse constituée des photons originaux. C’est la meilleure preuve de l’expansion de l’Univers et de la validité du modèle Big-Bang.

 

 

Cléo Schweyer

Un article de : , Laborantine en chef,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


  • COMMENT S’EST FORMEE LA GIGANTESQUE SPHERE DE PLASMA A L’ORIGINE DE NOTRE BIG BANG
    Avant de lire le présent pavé de texte à caractère scientifique, il est fortement conseillé de lire la THEORIE DE L’INFINI VERSION ALAIN MOCCHETTI, il suffit pour cela de se connecter au Moteur de Recherche de Google (https://www.google.fr/) et de taper THEORIE DE L’INFINI VERSION ALAIN MOCCHETTI dans le Moteur et vous accéderez à 14200 Publications Spontanées, il suffit d’en lire une pour bien comprendre ce qui va suivre.
    Dans le passé, il y a eu une infinité de Big Bangs suffisamment espacés pour éviter toutes interférences entre des Galaxies issues de Big Bangs différents. Dans l’avenir, il y aura une infinité de Big Bangs avec les mêmes caractéristiques que celles du passé. Chaque Big Bang en explosant donne naissance à un Univers dit Multiple. Il y a donc une infinité d’Univers Multiples, prière de ne pas confondre avec les Univers dits Parallèles.
    Pour commencer, ce que nous appelons UNE SPHERE DE PLASMA n’est en réalité pas une SPHERE car son explosion éjecterait de la matière dans toutes les directions, ce qui n’est pas le cas. Nous connaissons l’allure géométrique de notre UNIVERS MULTIPLE, donc les Mathématiciens doivent pouvoir définir la Forme Exacte de la « Sphère de Plasma » avant son explosion en utilisant des Outils très Puissants tels que les 7 Supercalculateurs Exaflopiques présentement en construction dans le Monde (USA (2), Chine (1), Japon (1), France (1), Russie (1), Hollande (1)). Dans un avenir à moyen terme (année 2050), 3 Supercalculateurs Zettaflopiques seront construits dans le monde (USA(1), Chine (1) et le Consortium des Pays (1) les moins fortunés), ces 3 derniers Supercalculateurs seront 1000 fois plus puissants et 1000 fois plus grands que les Supercalculateurs Exaflopiques qui verront le jour pour ces 7 derniers entre 2020 et 2022.
    Les principales questions que je me pose au quotidien sont :
    – D’où vient le Plasma qui a permis la Formation des « Sphères de Plasma » ?
    – Quelle durée a-t-il fallu pour que les « Sphères de Plasma » se forment, des centaines de milliards d’années terrestres, je pense ?
    – Selon quel processus les « Sphères de Plasma » se sont elles formées ?
    D’après LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA FORMATION DES UNIVERS MULTIPLES ET NON PARALLELES, dans l’UNIVERS qui englobe tous les Univers Multiples, tout naît, tout vit et tout meurt, pour plus de précision tapes (Alain Mocchetti Ingénieur) dans le Moteur de Recherche de Google et tu accéderas à 12200 Publications Directes et tu trouveras toutes les réponses à tes questions. Que restera t il dans 100 milliards d’années de la Voie Lactée : un amas de Naines n’émettant presque plus de rayonnement faute de combustibles, toutes les Planètes de chacun des Systèmes Planétaires seront réduites à un gigantesque Tas de Cailloux et de Planètes Mortes, la température sera voisine du ZERO ABSOLU (-273 degrés Celcius).
    Que deviendra dans les centaines de milliards d’années suivantes la matière morte qui constituera toute la Voie Lactée ? Suite dans une prochaine rubrique COMMENT S’EST FORMEE LA GIGANTESQUE SPHERE DE PLASMA A L’ORIGINE DE NOTRE BIG BANG. Pour finir je tiens un Journal Facebook Scientifique dont l’adresse est DAVID MOCCHETTI. Le journal est gratuit.
    N’hésitez pas à le consulter.
    Alain Mocchetti
    Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
    Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
    UFR Sciences de Metz
    alainmocchetti@sfr.fr
    alainmocchetti@gmail.com
    @AlainMocchetti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *