Portrait MT180 (2021) – Laurence

Portrait MT180

7 doctorant·e·s  de l’université Lyon 1 participent à la finale locale de MT 180. Nous vous proposons à travers des portraits ludiques de découvrir qui se cache derrière ces jeunes chercheuses et chercheurs.

👨‍🔬 Ton quotidien de chercheuse

Pour aller au labo : plutôt tram ou vélo ? La voiture, car je dois déposer mes enfants à l’école.

Qu’est-ce que tu fais le matin en arrivant au labo ? Je prends un café. 

En un mot, ton bureau ? Un bazar organisé.

Arrives-tu à déconnecter le week-end ? Non, il y a toujours un coin de ma tête occupée à réfléchir à une manip à mettre en place, ou des résultats à discuter. De plus, étant à temps partagée entre mon activité à l’hôpital et mon activité de recherche,  je n’ai jamais assez de temps pour faire tout ce que je voudrais… 

 

🎓 Ta thèse

En un mot, ta thèse : nébuleux. Mon sujet est à la croisée entre des approches neurologiques, psychologiques, philosophique, et j’interagis régulièrement avec des médecins, des ingénieurs, ou encore des anthropologue…

Une personne qui t’inspire ? Mes directeurs de thèse.

Ce que tu préfères dans ton travail de recherche ? La période de réflexion où je peux prendre le temps d’imaginer, de concevoir des expériences, de réfléchir à mon sujet.

Et ce qui te fait souffler ? Soumettre une publication. C’est assez fastidieux et c’est aussi la crainte d’imaginer que peut-être l’enthousiasme que je peux avoir pour mon sujet ne sera pas partagé.

Quelle devise afficherais-tu sur la porte de ton bureau ?« Ils ne savaient pas que c’était possible, alors ils l’ont fait » de Mark Twain.

Complète cette phrase, « Ma soutenance c’est » : « source d’angoisse ».

 

⏱ Ta participation à MT180

As-tu déjà assisté à une finale ? J’avais déjà vu des finales (en vidéo Youtube) et j’avais suivi l’édition de l’année dernière sur les réseaux sociaux.

Un mot pour résumer ton état d’esprit, avant la finale ? Enthousiaste, car mon sujet me tient à cœur. Même si parfois je me demande dans quoi je me suis embarquée.

Combien de personnes comprennent ta thèse (hormis tes directeurs de thèse) ?  Je dirais personne.

 

🙈 Ta vie perso

De Lyon ou d’ailleurs ? Je suis arrivée à Lyon en 2000 pour intégrer l’école de santé à Bron. Et ma famille est en Corse et en Bretagne.

La ville de Lyon en un mot ? Des compromis. 

Tes hobbies, passions ? Livre / film / album / série que tu apprécies particulièrement ? Je faisais du basket en club, j’aime le yoga. J’adore la musique, et surtout les concerts qui me manquent terriblement.

Le lendemain de ta soutenance, qu’est-ce que tu feras ? Dormir, après une énorme fête – s’il on peut la faire.  

Et la vie après ta thèse, tu l’imagines comment ? J’aimerais pouvoir poursuivre mes activités de recherche et mes activités cliniques. 


La finale se déroulera le Mardi 23 mars 2021, à 18h. Pour voir Laurence expliquer en 180 secondes son sujet de thèse “Troubles des représentations du corps: de l’expérience motrice à la perception“, rendez-vous sur le compte Facebook de l’Université de Lyon.

crédit photo Eric Le Roux – direction de la communication de Lyon 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *