7 doctorant·e·s  de l’université Lyon 1 participent à la finale locale de MT 180. Nous vous proposons à travers des portraits ludiques de découvrir qui se cache derrière ces jeunes chercheuses et chercheurs.

👨‍🔬 Ton quotidien de chercheuse

Pour aller au labo : plutôt tram ou vélo ? Métro le matin et le soir je rentre à pieds.

Qu’est-ce que tu fais le matin en arrivant au labo / à quelle heure commences-tu ? J’arrive au labo généralement vers 9h et je commence par saluer toute l’équipe (entre 10 et 15 personnes).

Plutôt Thé ou café ? Thé.

Qui sont tes voisin·es de bureau (si tu en as) ? Je partage mon bureau avec mon co-directeur de thèse et un ingénieur de recherche.

Arrives-tu à déconnecter le week end ? Oui, mais ça m’arrive de faire de la bibliographie. On ne lit jamais assez d’articles pendant sa thèse !

 

🎓 Ta thèse

Complète : “Quand on cherche on…” : trouve pas toujours, mais c’est enrichissant.

Le/la scientifique qui t’inspire ? Stephen Hawking. J’admire sa persévérance malgré sa maladie. Il a fait des découvertes majeures pour la compréhension de notre univers. Et c’était un vulgarisateur hors pair !

Ce que tu préfères dans ton travail de recherche ? Faire des manips. 

Quelle devise afficherais-tu sur la porte de ton bureau ? Patiente d’une belle patience.

 

⏱ Ta participation à MT180

Comment as-tu découvert #MT180 ? J’ai découvert sur Youtube. Au départ, je voulais juste suivre la formation, mais mes encadrants m’ont encouragée à candidater à la finale.

As-tu déjà assisté à une finale ? Seulement sur Youtube.

As-tu commencé ton coaching, ta formation ? Est-ce que tu répètes déjà en te chronométrant ? Pas vraiment, mais un atelier va être organisé pour les 14 finalistes par la Lily. C’est une troupe de comédiens de théâtre d’impro, qui va nous coacher avant la finale.

Un mot pour résumer ton état d’esprit, avant la finale ? (Très) contente.

As-tu invité des personnes de ton entourage à venir t’encourager pour la finale locale ? Oui ma famille sera là, ainsi que presque tous les membres du LMA  !

 

🙈 Ta vie perso

De Lyon ou d’ailleurs ? Lyonnaise. Je suis née à Villeurbanne.

Que faisais-tu il y a 5 ans ? J’étais en Licence de Physique à l’université Lyon 1.

Combien de tes proches comprennent clairement ce que tu fais dans la vie ? Très peu. Ma mère et ma sœur. Les ondes gravitationnelles, les trous noirs, c’est assez facile à se représenter. Par contre, dès qu’il faut rentrer dans les détails…

A ton avis, qui sera la personne la plus fière (hormis toi) quand tu soutiendras ta thèse ? Mes parents !

Tes hobbies, passions ? Livre / film / album / série que tu apprécies particulièrement ? Je lis énormément. Beaucoup de choses différentes : des romans de science-fiction jusqu’aux magazines scientifiques. Et ma série préférée est The Big Bang Theory. La guerre entre Sheldon (la théorie) et Leonard (les expériences) est bien réelle en physique (rires). Moi je m’identifierais plutôt à Leonard !

Le lendemain de ta soutenance, qu’est-ce que tu feras ? Si c’est un jour de semaine, j’irai sûrement au labo. Si c’est un week end, j’irai courir.

Et la vie après ta thèse, tu l’imagines comment ? J’aimerais être enseignante – chercheuse. Ce qui veut dire publier beaucoup d’articles et cumuler les post-docs. Pourquoi pas aller à l’étranger, mais ça dépendra du sujet. J’aimerais continuer à travailler sur les ondes gravitationnelles. Et pourquoi pas un jour décrocher un prix Nobel !

 

La finale se déroulera le 17 mars 2020 au Grand Amphithêatre de l’Université de Lyon. Pour voir Sihem expliquer en 180 secondes son sujet de thèse “Caractérisation des défauts ponctuels des miroirs hautes performances pour les détecteurs d’ondes gravitationnelles“, Inscrivez vous ici

crédit photo Eric Le Roux – direction de la communication Lyon 1

Matthieu Martin

Un article de : , ,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *