Illustration : Adèle Bailly
Illustration : Adèle Bailly

Le scientifique au cinéma est-il devenu cool ? Du Docteur Folamour à Mark Watney, l’ingénieux botaniste de Seul sur Mars, le septième art semble avoir peu à peu changé de regard sur la figure du scientifique et de la science, de plus en plus traitée sous l’angle de la comédie.

Le cinéma entretient depuis ses débuts des relations étroites avec la science : les frères Lumières étaient, sinon des chercheurs, du moins des inventeurs dont la préoccupation première était le développement d’une technique nouvelle leur permettant de documenter le réel. Très vite, l’invention des effets spéciaux accompagne celle d’un cinéma de science-fiction, avec Le voyage dans la Lune de Georges Méliès (1902) et surtout Metropolis de Fritz Lang (1927), qui est aussi le premier film à mettre en scène une intelligence artificielle. Sujet de nombreux films, la science est également au cœur du développement des techniques de tournage et de projection.

Mais si le cinéma a changé de point de vue sur les scientifiques, cela signifie-t-il que nous avons changé de point de vue sur la science ?

Ce sont ces liens et bien d’autres que nous explorons dans cette dernière émission de la saison, plus informelle et plus intimiste… en nous offrant au passage de réécouter quelques belles bandes originales !

Émission diffusée sur Radio Brume 90.7 le dimanche 19 juin à 20h

Chroniqueurs

 

L’émission est aussi à découvrir sur iTunes !

Cléo Schweyer

Un article de : ,

Laborantine en chef

,
Posez lui vos questions & vos commentaires...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *